72, Sarthe

Pays de la Loire

Vie et mort d’un club ou comment nos actions se lient aux politiques de la ville

vendredi 3 août 2012 par Suzanne Emery

A la rentrée 2012, le club de l’Epine ne sera pas reconduit. Nous souhaitons, revenir ici sur son histoire qui témoigne de ne notre volonté de resté en cohérence avec les besoins des territoires et avec les politiques en faveur de la ville et de la cohésion sociale.

Après l’état de crise que les "banlieues" ont connues en 2005, le gouvernement lançait un dispositif de financement sur 3 ans permettant "le développement des actions culturelles et sportives dans les quartiers sensibles". Nous en avons bénéficié et nous avons ainsi pu monter 3 clubs en plus de celui de la Maison Pour Tous Jean Moulin, dont le montant de la participation était accessible à des familles aux revenus modestes.

Ce n’est que la dernière année de ce dispositif, en 2008, que nous avons ouvert un club à l’Epine, suite à l’engouement des enfants et de leur famille rencontrés l’été lors de nos animations de proximité. A la fin du dispositif de financement, nous avons reçu le soutien de la Direction Départementale de la Cohésion Social de la Sarthe (DDCS72) et pu le maintenir encore deux ans.

En 2011, la DDCS72 n’a pas été en mesure, faute de crédit suffisant, de reconduire le financement des clubs. Nous avons heureusement pu bénéficier d’une aide exceptionnelle de la ville du Mans, pour maintenir les clubs, dont celui de l’Epine jusqu’à juin 2012.

Par ailleurs, les jeunes du clubs n’étaient plus des enfants du quartier et une question de cohérence, par rapport à l’objectif de ces clubs apparaissaient. Faut-il maintenir un club financée dans un quartier où les jeunes n’arrivent plus à participer régulièrement à une activité de loisir ? Ce constat a été également évoqué dans un diagnostic sur l’offre éducative au sein du quartier qui valide des observations partagées par un certain nombre d’acteurs.

Aussi, si la politique du gouvernement en faveur de la ville et de la cohésion sociale s’oriente vers des publics plus âgés et des actions d’insertion, la ville du Mans souhaite redéfinir sa politiques en matière d’offre culturelles et éducatives sur certain quartier. Des rencontres entres associations, élus, agents commencent à avoir lieu, notamment à l’Epine et nous permettent, de dresser des constats, de partager l’évaluation de nos actions et de dessiner à plusieurs des réponses au repli social et culturel, effet pervers d’un quotidien consacré à la survie financière de la famille ou à la recherche de loisirs immédiat.

Réagissez !

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

4 Avenue GRECO
72100 LE MANS
Tel 02 43 85 47 56

Retrouvez nous sur facebook

Suzanne EMERY
référente de secteur PDL - référente Formations GO
Corinne RAIMBAULT
référente antenne du Mans


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP