PL, Pays de la Loire

Pays de la Loire

Les Petits Débrouillards sur Toogezer

mercredi 15 septembre 2010 par Ludovic Dupeux

toogezer

Pour Les Petits Débrouillards un objectif : vulgariser les sciences pour mieux comprendre notre environnement et donc favoriser les actions en faveur du développement durable et de la citoyenneté. Créée en 1986, l’association constituée en réseau international est présente dans 20 régions françaises. Exemple des actions menées avec « Sciences et familles, un jeu d’enfant », un atelier lancé à Malakoff, un quartier populaire de Nantes (44).

Héritier de l’éducation populaire « à la française », le réseau des Petits débrouillards rapproche partout en France les citoyens et la Science. En s’appuyant sur des expériences simples et ludiques, les animateurs de l’association souhaitent permettre à tous, petits et grands, de mieux comprendre comment fonctionne le monde dans lequel on vit pour mieux le préserver. « En termes de citoyenneté et de développement durable, pour que chacun puisse agir à son propre niveau et donc faire bouger les choses de manière positive, chacun doit pouvoir se forger sa propre opinion », explique Michèle Dubromelle, coordinatrice régionale des Petits débrouillards Pays de la Loire. « C’est pourquoi nous basons nos interventions sur la pédagogie suivante : expérimenter, regarder le résultat, échanger et se faire son propre jugement. Le but n’est donc pas de transmettre coûte que coûte un savoir scientifique, mais de rendre lisibles et intelligibles des phénomènes comme « Pourquoi trier ses déchets ? », « C’est quoi le changement climatique ? » ou « Pourquoi la fonte des glaces ? ».

Le goût d’apprendre et de comprendre En partenariat étroit avec les écoles, les collectivités territoriales et différents secteurs associatifs, les Petits débrouillards sensibilisent et éduquent ainsi durablement à la préservation des Hommes et de la planète. « Une mission qui fonctionne par exemple très bien dans une bibliothèque du quartier Malakoff, à Nantes », confirme Séverine Rullier, animatrice coordinatrice des territoires urbains pour l’antenne de Loire-Atlantique. « Depuis près de 4 ans, dans l’espace lecture du quartier, j’interviens tous les deux mois sur l’atelier « Sciences et familles : un jeu d’enfant ». L’objectif ici est de proposer aux enfants, et à leurs parents, de partager un moment autour des sciences et du livre… Tout en s’appropriant le goût d’apprendre et de comprendre bien sûr ».

Questionner pour apprivoiser et agir Pourquoi on ne peut pas respirer dans l’eau ? Pourquoi on a des crottes de nez ? Si la Terre arrête de tourner, les gens vont-ils tous mourir ? Comment la lune tient-elle dans le ciel ? Si toutes les glaces de la Terre fondaient, est-ce qu’on se noierait tous ?… Quand débute l’atelier, réglé sur les rythmes de l’année scolaire, les enfants écrivent les questions qu’ils se posent. Séverine, l’animatrice et Sandrine, responsable de la bibliothèque, les recueillent et préparent les expériences qui permettront d’y réfléchir. Ludique, la démarche proposée permet aux enfants et aux adultes qui les accompagnent de se questionner, de s’interpeller, de se parler, de chercher ensemble une réponse… Au fur et à mesure des rencontres, les opinions se forment et les idées pour agir se présentent. « Découvrir, par exemple, qu’un sac plastique met 400 ans à se dégrader dans la nature, c’est en effet l’occasion de réfléchir à deux fois avant de le laisser traîner après un pique-nique familial sur la plage ! L’avantage d’un échange enfants/parents, c’est qu’il peut se prolonger à la maison. C’est une démarche participative et donc constructive à long terme. Apprivoiser les sciences et élargir son Savoir, cela permet d’agir, d’être acteur en terme de développement durable ».

Un espace citoyen Dédiés à l’éducation par le jeu, les espaces des Petits débrouillards sont aussi des lieux où l’on expérimente la citoyenneté : lors des rencontres, chacun apprend à s’écouter, à laisser la parole aux autres, à prendre en compte tous les points de vue. « S’instruire, travailler et comprendre ensemble, c’est aussi la culture Petits débrouillards », reprend Séverine. Une remarque que confirment Brian (10 ans), Jonathan (10 ans) et Yasemine (9 ans), des enfants qui participent cette année à son atelier : « Ici, on apprend à respecter les autres. On a le droit de dire tout ce qu’on veut mais pas de se couper la parole ou de faire le bazar. On rigole, on fait des expériences et on apprend plein de choses. C’est génial ! ». Des remarques qui se passent de tout autre commentaire…

Samia Douillard 12.03.09

Crédit photo : Samia Douillard

Portfolio

Atelier parents enfants à Malakoff

Réagissez !

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP